Engagements et ESG

Nous intégrons depuis plusieurs années des critères de nature ESG dans notre processus d'investissement

Nous avons une approche globale de l'ESG au travers de notre chaîne de valeur. Nous positionnons l’ESG comme un moyen complémentaire de maîtriser les risques dans nos portefeuilles en venant compléter et enrichir la vision traditionnelle de l’investissement basée sur des critères financiers, comptables et boursiers. La notion d’ESG apporte ainsi une réelle valeur ajoutée pour la gestion de portefeuilles.

Notre démarche ESG

20 ans d’investissement socialement responsable

L’investissement socialement responsable et l’étude des critères E, S et G, s’inscrivent chez Covéa Finance dans la durée, et remontent à l’année 2001, avec la création du fonds Covéa Finance Flexible ISR (à l’époque « Covéa Finance Horizon Durable »).  Depuis 20 ans, notre ambition s’est construite sous la forme de l’intégration : intégration de la recherche ESG au sein de la gestion, intégration de l’analyse extra-financière à l’analyse financière, intégration de Covéa Finance au sein de nombreux groupes de place (AMF, AGF, FFA, etc…).

Aujourd’hui, dans la continuité de notre volonté de transparence (dès 2016 nous publiions à titre volontaire un rapport ESG, en concordance avec la loi sur la transition énergétique), nous franchissons une étape supplémentaire en partageant la façon dont nous répondons aux exigences du règlement Disclosure SFDR entré en vigueur le 10 mars 2021.

En savoir plus sur notre déclaration relative à la prise en compte du risque de durabilité

3 politiques encadrent notre démarche ESG

                                                                              

                                                                           

 

Le dialogue actionnarial

Nous considérons le dialogue direct avec les entreprises comme un axe primordial de promotion d'une meilleure gouvernance et de pratiques plus responsables.

Nous orientons notre démarche d'engagement avec les entreprises vers les sociétés considérées comme « coeur », c'est à dire constituant la base de nos investissements de long terme, et vers les entreprises susceptibles d'être incluses dans les fonds à thématique environnementale.  Cette démarche d’engagement actionnarial se veut constructive et a pour objectif de confronter les entreprises aux enjeux qui sont les plus matériels pour elles et pour leur secteur, tout en leur faisant prendre conscience de la nécessité d’accroître leur niveau de transparence sur les sujets extra-financiers.

L’ensemble de ces dialogues reposent sur une analyse de la performance sociale, environnementale et de gouvernance des entreprises, de leur conformité aux règlementations en vigueur ou à venir et permettent, in fine, de définir les opportunités, les axes de développement et les risques qui gravitent autour d’un émetteur.

 

Le vote aux Assemblées Générales

L’objectif de l’Assemblée Générale est de permettre un dialogue entre les actionnaires et le management. Ainsi l’AG représente le cadre privilégié et prévu par la loi de l’engagement et de la démocratie actionnariale.

Nous votons à l’intégralité des Assemblées Générales des sociétés identifiées comme prioritaires dans notre périmètre de vote et exerçons parfois un vote négatif.

Un vote négatif correspond à un vote d’opposition, c’est-à-dire à un vote « contre » une  résolution agréée par le conseil d’administration, mais aussi à un vote « pour » une  résolution non agréée par le conseil.

Pour en savoir plus sur notre politique d'engagement actionnarial
 

La mise en œuvre de notre politique d'exclusion

La politique d’exclusion de Covéa Finance s’inscrit dans la continuité de son engagement à prendre en compte d’une manière progressive les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance dans son processus d’investissement. Elle contient des exclusions normatives, sectorielles, et thématiques (charbon).

Pour en savoir plus sur notre Politique d'exclusion
 

Appréciation ESG et suivi des controverses

Dans le cadre du projet ESG, nous avons défini deux méthodologies internes d'appréciation des émetteurs portant sur les émetteurs souverains d'une part, et sur les émetteurs privés d'autre part. 

Pour chaque pilier, Environnement, Social et Gouvernance, nous avons déterminé des critères eux-mêmes subdivisés en indicateurs, considéré comme des fondamentaux communs à tous les émetteurs privés. Un exercice identique a été réalisé pour les émetteurs souverains.

La consolidation de ces appréciations par indicateurs puis par critères permet d'obtenir une appréciation positive, neutre ou négative pour chacun des trois piliers E, S et G

La dégradation soudaine d'une appréciation peut déclencher l'envoi d'une alerte à la gestion et éventuellement faire l'objet d'un suivi plus approfondi dans le cadre d'un dialogue actionnarial.

 

Notre contribution à la transition énergétique et indicateur de climat

Nous avons fait le choix de publier chaque année l'intensité carbone de notre portefeuille d'actifs. Le suivi peut être effectué au niveau des entreprises, des États ou d'un portefeuille. 

                                  Intensité CO2** des portefeuilles de Covéa Finance par poche d'actifs en 2019

Intensité carbone

**Exprimé en tonnes eq.CO2/M€ de CA ou PIB

Nos rapports

En application de l'article 173-VI de la loi n°2015-992 du 17 août 2015, relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) et à son décret d'application n°2015-1850 du 29 décembre 2015, Covéa Finance publie annuellement, depuis 2017, un rapport ESG.

Découvrez dès à présent l'édition 2019 :

RA ESG 2019

 

Les textes prévoient, pour les entités soumises à l'obligation de reporting, un seuil d'éligibilité fixé à 500 M € d'actifs ou de taille de bilan. Ce seuil conditionne la nature et le contenu des obligations d'information.

Au sens strict des seuils d'éligibilité édictés par le décret d'application, à fin 2019, les fonds ouverts concernés sont : 

  • Covéa Actions Monde
  • Covéa Multi Europe
  • Covéa Multi Monde
  • Covéa Profil Equilibre
  • Covéa Profil Dynamique
  • Covéa Sécurité

Des rapports individuels sont annexés au rapport annuel de chacun des fonds ouverts éligibles. Par ailleurs, en raison de notre modèle de gestion basé sur la collégialité, nous continuons de publier ce rapport consolidé pour l’ensemble de nos fonds et mandats. D’autre part, nous publions également chaque année un rapport individuel sur les fonds ouverts ciblant des thématiques ESG spécifiques et clairement identifiables.

C’est ainsi qu’au titre de l’exercice 2019, les quatre fonds à thématique environnementale suivants ont fait l’objet d’un rapport individuel :

  • Covéa Aeris
  • Covéa Aqua
  • Covéa Solis 
  • Covéa Terra

 

Positionnement extra-financier de notre gamme de fonds

Dans une optique de renforcement de la transparence en matière extra-financière, l’Autorité des Marchés Financiers met à la charge des sociétés de gestion, depuis le 10 mars 2021 avec sa Position-Recommandation n° 2020-03 (« Doctrine AMF  »), de nouvelles obligations en la matière les conduisant à positionner leur gamme d’OPC selon le degré de prise en compte des critères extra-financiers dans leur processus d’investissement. La Doctrine AMF a ainsi défini des standards minimaux plus ou moins contraignants en fonction des trois approches extra-financières possibles :

  • approche des critères extra-financiers significativement engageante : les critères extra-financiers représentent un élément central de communication (catégorie 1),
  • approche non significativement engageante (communication réduite) (catégorie 2),
  • approche n’atteignant pas les standards des communications centrales ou réduites (catégorie 3).

Notre gamme d’OPC a donc été alignée avec les exigences de cette Doctrine ; chacun des OPC de la gamme ayant été positionné dans l’une des trois catégories extra-financières possibles.

Par ailleurs, l’entrée en vigueur, le 10 mars 2021, du Règlement européen (UE) 2019/2088, Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR) dit « Règlement Disclosure » destiné à encadrer la « publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers » a, dans la complémentarité de la Doctrine AMF, introduit d’une part, de nouvelles exigences en matière de transparence extra-financière axées cette fois sur les facteurs1 et des risques de durabilité et d’autre part, une nouvelle classification de nos OPC. Ainsi, une distinction a été faite entre les produits selon les catégories suivantes :

  • Produits « à caractéristiques sociales et/ou environnementales » (article 8 du Règlement) ;
  • Produits à « objectif d’investissement durable » (article 9)

Par ailleurs, cette catégorisation passe par l’intégration pertinente de la prise en compte du risque de durabilité2 (article 6).

Consulter le tableau récapitulatif de positionnement extra-financier de notre g…

1 Les facteurs de durabilité sont définis comme étant les questions environnementales, sociales et de personnel, le respect des droits de l’homme et la lutte contre la corruption et les actes de corruption.

2 Un risque en matière de durabilité est un événement ou une situation dans le domaine environnemental, social ou de la gouvernance qui, s’il survient, pourrait avoir une incidence négative importante, réelle ou potentielle, sur la valeur de l’investissement

Nos gammes à thématique environnementale ou ISR

Cette gamme se fonde sur une vision à long-terme des enjeux environnementaux et se décline en 4 fonds :

picto fonds verts blancs
  • Covéa Aqua
  • Covéa Aeris
  • Covéa Solis
  • Covéa Terra

Pour en savoir plus sur ces fonds

De même, en 2018 et 2019, deux fonds Covéa Finance ont obtenu le label ISR :

  • Covéa Actions Solidaires
  • Covéa Flexible ISR

Pour en savoir plus à propos de ces fonds